Lexique de la Montre à Gousset

Bienvenue dans le lexique horloger de La Montre à Gousset. Il s'agit d'une ressource multimédia unique en son genre destinée à tous les passionné.e.s du monde des montres de poche.

Le lexique sera fréquemment mis à jour.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
 A

Acier inoxydable : Alliage composé de fer, de chrome et de nickel. Le produit obtenu présente des caractéristiques d'inaltérabilité et est utilisé pour la fabrication des boîtiers des montres.

Aiguilles : Ce sont les petites tiges métalliques rotatives qui indiquent les fonctions présentes sur le cadran de la montre.

Aiguilles Breguet : Les aiguilles Breguet sont des aiguilles de montre creuses en croissant de lune. Conçues vers 1783, ses aiguilles fines et élégantes ont connu un succès immédiat, comme en témoigne le fait que le terme "aiguilles Breguet" est rapidement entré dans le vocabulaire de l'horlogerie.

Alarme : L'alarme est une fonction d'une montre qui émet un son ou une vibration à un moment prédéterminé.

Analogique : Terme qui, dans notre cas, indique le réglage classique de la lecture de l'heure au moyen d'aiguilles insérées au centre du cadran.

Ancre : L’ancre est une partie de l'échappement à ancre, l'échappement est l'un des composants les plus sollicités de la montre, car il subit à la fois les frottements de glissement et les contraintes d'impact lors de l'échappement et du soulèvement. C'est pourquoi les surfaces de contact de l'échappement à ancre sont équipées de petites pierres dites palettes en rubis ou autre corindon pour réduire l'usure.

 

 B

Balancier : Le balancier est un dispositif utilisé dans les montres mécaniques et certaines horloges. Il s'agit d'une roue lestée qui tourne d'avant en arrière, étant ramenée vers sa position centrale par un ressort en spirale formant un système oscillant qui équilibre le mouvement du mécanisme d'engrenage de la montre.

Barillet : Le barillet est une petite boîte de forme cylindrique, souvent reliée à un engrenage, qui contient le ressort moteur qui en se déroulant permet à la montre de fonctionner.

Boîter : La structure extérieure de la montre. C'est la carrosserie qui contient et protège le mouvement et qui caractérise la montre. Le boitier peut être de différentes formes : carré, rectangulaire, rond, ovale, ...

 

 C

Cabochon : Un cabochon est une pierre précieuse (saphir, diamant, émeraude ou rubis) polie, mais non taillée en facettes. Les cabochons sont parfois sertis sur le cadran ou sur le dessus de la couronne pour la décoration.

Cadran : Le cadran est la face d'une montre où sont placés les aiguilles et autres indications pouvant s'y afficher en fonction des complications de la montre.

Cadran Ouvert : La montre à gousset à cadran ouvert, open face en anglais, n'a pas de couvercle et l'heure peut être lue sans qu'il soit nécessaire de l'ouvrir. Elles sont assez courantes mais n'étaient pas populaires aux XVIIIe et XIXe siècles car les cadrans pouvaient être facilement endommagés. C'est pourquoi le design de la savonnette a été développé.

Calendrier : Fonction accessoire (complication) qui permet l'affichage de la date.

Calendrier Grégorien : Le calendrier grégorien est le calendrier utilisé dans la plupart des pays du monde. Il doit son nom au pape Grégoire XIII, qui l'a introduit en octobre 1582. Le calendrier prévoit des années bissextiles pour que l'année moyenne dure 365,2425 jours.

Calendrier perpétuel : Fonction caractéristique de l'affichage complet de la date qui comprend le jour du mois, le jour de la semaine, le mois et l'année bissextile. Il s'agit d'un calendrier conçu pour être constamment mis à jour. C'est l'une des complications les plus populaires.

Calibre : En horlogerie, le terme calibre désigne le mécanisme interne spécifique d'une montre ou d'une horloge, également appelé mouvement. Bien qu'à l'origine, le terme ait été utilisé uniquement pour désigner la taille d'un mouvement, il est maintenant utilisé pour désigner un modèle spécifique.

Carat : Unité utilisée pour spécifier la quantité d'or pur dans un alliage. L'or pur non allié est de 24 carats. L'or à 18 carats se compose de 75 % d'or et de 25 % d'autres métaux, l'or à 14 carats se compose de 58 % d'or et de 42 % d'autres métaux.

Chaîne Albert : La chaîne Albert est nommée d'après le prince Albert, époux de la reine Victoria. La chaîne Albert est munie d'un bar en T au bout de la chaîne. Elle est utilisée pour faciliter l'accès à une montre de poche dans la poche d'un gilet. La barre en T se glisse dans la boutonnière.

Chaîne double Albert : La chaîne Double Albert possède également une barre en T à faire passer dans la boutonnière mise à part d'une petite chaîne pend de la barre en T pour y attacher un objet décoratif, un symbole ou autre. 2 autres chaines partent également du point central, l'une pour attacher votre montre à gousset, l'autre pour y attacher ce que vous voulez.

Chiffres Arabes : Les chiffres sur le cadran représentent les heures au format arabe (comme 1,2,3,4), par opposition aux chiffres romains (c'est-à-dire I, II, III, IV).

Chiffres Romains : Les chiffres sur le cadran représentent les heures au format Romain (comme I, II, III, IV), par opposition aux chiffres romains (c'est-à-dire 1,2,3,4).

Chronographe : Une complication très appréciée qui permet de mesurer un temps supplémentaire ou intermédiaire, en plus de celui fourni par la montre.

Chronographe Flyback : Un chronographe flyback est une complication de retour en vol, dans laquelle vous pouvez utiliser la fonction de remise à zéro sans avoir à arrêter le chronographe au préalable. Dans les chronographes ordinaires, vous devez arrêter, réinitialiser et redémarrer le chronographe si vous voulez chronométrer un événement après avoir démarré le chronographe.

Chronographe à rattrapante : Un chronographe à rattrapante est une montre qui possède deux mécanismes de chronométrage distincts. La montre est dotée d'une deuxième aiguille des secondes et tandis que l'une se déplace en continu, l'autre peut être arrêtée, mise en marche ou être remise à zéro.

Clé : Permet de remonter une montre ou autre dispositif d'horlogerie. Principalement utilisée dans l'ancienne horlogerie.

Complications : En horlogerie, une complication désigne toute caractéristique d'un garde-temps mécanique au-delà de l'affichage des heures, des minutes et des secondes.

Contre- pivot : Le contre-pivot est une pierre non percée qui est utilisée comme cousssinet et qui est le support du pivot de l'axe du balancer. Il a pour tâche de réduire les frottements engendrés par le métal.

COSC : Contrôle officiel Suisse des Chronomètres (COSC) est le bureau officiel du chronométrage suisse, où les montres sont testées pour la notation du chronomètre.

Couronne : La couronne ou couronne remontoir est le bouton rainuré situé à l'extérieur du boîtier de la montre, qui sert à régler les aiguilles, ainsi que le jour et la date le cas échéant. Elle est également utilisée pour remonter le ressort moteur d'une montre mécanique.

 

 D

Dandy : Un dandy est un homme qui accorde une attention exagérée à son apparence personnelle. Voir l’article sur Qu'est-ce que le Style Dandy ?

Demi-Savonnette : La montre à gousset demi-savonnette, ou Half Hunter en anglais, a un clapet avec un verre ou un trou qui permet de voir les aiguilles de la montre sans l'ouvrir. Cette montre possède généralement des chiffres sur le couvercle, autour de la fenêtre, pour faciliter la lecture de l'heure.

Double Savonnette : La montre à gousset double savonnette, ou Double Hunter en anglais, partage de nombreuses caractéristiques de la savonnette, avec une face avant recouverte d'un couvercle protecteur. Une montre double savonnette possède également un couvercle au dos de la montre à gousset. Il est conçu de manière à ce que le mouvement mécanique puisse être vu. Cela signifie également que la montre à gousset est mécanique et ne fonctionne donc pas au Quartz.

Double Demi-Savonnette : La montre à gousset double demi-savonnette, ou Double Half Hunter en anglais, possède les mêmes caractéristiques que la double savonnette à l’exception qu'elle possède un trou ou un verre pour permettre la lecture de l'heure. Encore une fois, la plupart de ces montres possèdes des chiffres sur le couvercle pour faciliter la lecture de l'heure.

Dual-Time : Une montre à double fuseau horaire indique l'heure locale et l'heure d'au moins un autre fuseau horaire. Elle est généralement affichée à l'aide d'une aiguille des heures supplémentaire. Dans d'autres cas, la montre dispose d'un sous-cadran séparé indiquant l'heure complète du fuseau horaire supplémentaire.

 

 E

Échappement : Un échappement est un dispositif qui transfère de l'énergie à l'élément de chronométrage permettant de compter le nombre de ses oscillations.  En d'autres termes, il régule le mouvement de la montre et permet à l'énergie stockée dans le ressort moteur d'être libérée par les engrenages de manière régulière et constante.

Échappement à ancre : L'échappement à ancre a été inventé par l'horloger anglais Thomas Mudge vers 1755 et est actuellement utilisé dans presque toutes les montres mécaniques. Il se compose d'une roue d'échappement, d'un "levier" et d'un balancier. Le levier est initié par le balancier et verrouille et déverrouille la roue d'échappement, transférant la puissance par le train d'engrenages dans un mouvement régulier et contrôlé et faisant avancer les aiguilles à un rythme régulier.

Echappement Robin : L’échappement Robin ou échappement mixte a été inventé en 1792 par Robert Robin. Il donne une seule impulsion dans un seul sens. Il combine deux systèmes : l'échappement à détente qui offre de forts rendements l'échappement à ancre qui est plus fiable en matière de fonctionnement. Cet échappement est très sensible aux chocs. La manufacture Audemars Piguet s’en est inspiré pour créer son échappement.

Équation du temps : La complication équation du temps sur une montre affiche la différence entre la durée d'un jour solaire réel et la durée moyenne du jour solaire. Un jour est calculé, astronomiquement, comme le temps que met la Terre à tourner autour d'elle-même.

Engrenage : Système de transmission du mouvement composé de roues dentées et de pignons.

 

 F

Fonction : Une fonction (aussi appelée complication) est un terme utilisé pour décrire toute tâche supplémentaire que remplit une montre (au-delà de la simple indication de l'heure), telle que la date, le jour de la semaine, la phase de lune, les calendriers perpétuels, ....

Fréquence : Nombre d'oscillations normalement rapporté à la seconde pour les mouvements à quartz et à l'heure pour les mouvements mécaniques.

 

 G

Garde-temps : Un garde-temps est un instrument, tel qu'une horloge ou une montre, pour mesurer ou indiquer l'évolution du temps.

GMT : Il s'agit de l'heure locale sur le site original de l'Observatoire royal de Greenwich, en Angleterre, qui est situé sur le méridien d'origine (à zéro degré de longitude). Cette heure est utilisée comme base pour l'heure standard dans la plupart des pays du monde.

Gousset : Le gousset est une petite poche du gilet prévue pour porter une montre à gousset.

 

 H

Heure sidérale : L’heure sidérale sidéral peut prédire avec précision la position d'une étoile, l’heure solaire ne le peut pas. Les complications sidérales existent depuis des siècles, mais, en raison de la difficulté de l'ingénierie, elles sont extrêmement rares.

Horloger : Un horloger est une personne dont la profession consiste à fabriquer et à réparer des montres, pendules ou des horloges.

Horlogerie : L'horlogerie est la science de la mesure du temps et l'art de concevoir et de construire des montres.

 

 I
Incabloc : L'Incabloc est un système de protection contre les chocs couramment utilisé dans les montres mécaniques, reconnaissable à son ressort en forme de lyre.

Indicateur de remontage : Voir réserve de marche

Intervalle de remontage : L’intervalle de remontage est la durée que le ressort moteur de la montre met pour se dérouler complètement. Variant selon les montres de 24h à 48h de façon générale, il peut dépasser les 120h dans certains cas.

 

 L
LED : Abréviation de light-emitting diode ou diode électroluminescente en français. Une LED est un dispositif électronique qui émet de la lumière lorsqu'un courant électrique le traverse

 

 M

Manufacture : Une entreprise horlogère qui conçoit, fabrique des composants et assemble ses montres.

Masse oscillante : La masse oscillante ou rotor est la pièce pivotant dans une montre automatique qui bascule d'avant en arrière lorsque le porteur bouge son poignet.

 

Montre à gousset : Une montre à gousset (ou montre de poche) est une petite montre, généralement attachée à une chaîne, conçue pour être portée dans une poche (gousset) contrairement à la montre-bracelet qui est portée au poignet.

Montre-bracelet : Une montre-bracelet est une montre avec un bracelet ou à une sangle et qui se porte au poignet. Voir l’article Comment le temps est passé de nos Poches à nos Poignets.

Montre Lépine : Une montre Lépine est une montre dont la couronne de remontoir se trouve sur le même axe que l'affichage des secondes du sous-cadran, donc à 12 heures.

Mouvement : Un mouvement est le mécanisme d'une pièce d'horlogerie.

Mouvement Quartz : Les montres à quartz utilisent une petite cellule d'énergie ou une pile qui remplace un ressort moteur comme source d'énergie. L'oscillateur électronique d'un mouvement à quartz est régulé par un cristal de quartz pour garder l'heure. Voir article sur Les mouvements de montres à Gousset.

Mouvement Mécanique : Un mouvement mécanique est actionné par un ressort moteur qui se déroule lentement et nécessite un remontage régulier pour continuer à fonctionner soit de façon manuelle soit de façon mécanique. Voir article sur Les mouvements de montres à Gousset.

 

 N
Numérique : Indications des heures, minutes et secondes affichées sur le cadran à l'aide de chiffres qui changent au fil du temps (sans les aiguilles).

 

 O

Oscillateur : Un dispositif tel qu'un pendule ou un balancier qui produit les oscillations qui divisent le temps en unités égales.

Oscillation : L’oscillation est le mouvement régulier d'un corps, tel qu'un balancier ou un pendule, entre deux points donnés d'un extrême à l'autre et inversement. Tout ce qui oscille avec régularité peut être utilisé comme chronomètre. Le balancier fait généralement 9000 oscillations à l'heure ou 18.000 alternances.

 

 P

Palettes : Dans un échappement à ancre, ce sont les deux petites pierres généralement faites en rubis synthétique de forme parallélépipède qui sont encastrées de part et d’autre du bras de l’ancre. Elles permettent de conserver la même amplitude en libérant une dent de la roue d'échappement à un moment donné. On distingue la palette d’entrée et la palette de sortie.

Pare-chute : Le pare-chute (ou parachute) est une invention de Breguet, qui protège le balancier contre les chocs. Il est à l'origine de tous les dispositifs modernes de protection contre les chocs utilisés aujourd'hui. Il est le prédécesseur d'Incabloc

Pierre d'horlogerie : Voir Rubis

Pivot : Le pivot est une pièce cylindre d’une montre qui effectue un mouvement de rotation dans une partie fixe. Il a comme fonction principal de guider tout le mécanisme. On distingue le pivot à portée et le pivot à cône.

Phase de lune : Complication qui indique la forme de la lune à une position donnée du cadran à une époque donnée de l'année.

Poche gousset : La poche gousset est la petite poche du jeans qui est généralement situé à droite servant à ranger la montre à gousset.

Poinçon : Le poinçon est un sceau qui est gravé sur le mécanisme des montres. Grâce à lui il est possible d’identifier la manufacture ou l’horloger qui a conçu le mécanisme. Cela permet de témoigner de la qualité de la montre. Il existe deux grands types de poinçons, la signature du manufacturier et le poinçon qui informe sur la proportion de métal précieux pur dans un alliage.

Porte-huile  : Le porte-huile est un petit outil qu’utilisent les horlogers pour déposer de l'huile aux pivots.

 

 Q

Quartz : Petite pierre en oxyde de silicium, taillée en forme de bâton qui, insérée dans une structure protectrice cylindrique spéciale, vibre mécaniquement lorsqu'elle est traversée par un champ électrique. Les oscillations du quartz sont très élevées et constantes.

Quantième : Le quantième est l'indication de la date du mois ( de 1 à 31) soit par un disque rotatif, soit par une aiguille.

 

 R

Référence : Numéro de catalogue de la montre.

Régulateur : Les aiguilles des heures et des minutes ne sont pas sur le même axe. En règle générale, l'aiguille des minutes est au centre permettant ainsi de privilégier la lecture des minutes.

Remontage automatique : Système de remontage d'un mouvement mécanique équipé d'un dispositif grâce auquel le mouvement du poignet lié à la force de gravité permet d'enrouler le ressort moteur, obtenant ainsi une autonomie de fonctionnement totale.

Remontage de la montre : Opération consistant à faire tourner le ressort principal via couronne. Cette opération peut être effectuée de deux manières classiques : manuellement et automatiquement. En cas de remontage manuel, le ressort est remonté au moyen de la couronne. L'enroulement automatique utilise la rotation d'un rotor de forme spéciale qui convertit l'énergie de rotation en énergie nécessaire pour tordre le ressort moteur.

Remontage manuel : C'est la plus ancienne forme de remontage adoptée pour les montres. Il n'y a pas d'automatisme et le remontage se fait manuellement à intervalles quotidiens, hebdomadaires ou plus longs, selon le type de mouvement.

Répéteur : Un répéteur est une complication d'une montre ou d'une horloge mécanique qui fait sonner les heures et souvent les minutes en appuyant sur un bouton. Il existe de nombreux types de répéteurs, du simple répéteur qui ne fait que sonner le nombre d'heures au répéteur de minutes qui sonne l'heure à la minute, en utilisant des tonalités distinctes pour les heures, les quarts d'heure et les minutes. 

Réserve de marche : La réserve de marche, indicateur de remontage, indicateur Haut-bas ou est un dispositif de plus en plus courant dans les montres mécaniques. Indicateur sous la forme d'un secteur supplémentaire sur le cadran indiquant le remontage du ressort moteur d'une montre mécanique. Il indique le temps restant avant l'arrêt de la montre.

Ressort moteur : Le ressort moteur est un ressort de torsion en spirale en ruban métallique utilisé comme source d'énergie dans les montres mécaniques, certaines horloges et autres mécanismes d'horlogerie. Le remontage de la montre, en tournant un bouton ou une clé, permet d'emmagasiner de l'énergie dans le ressort moteur en resserrant la spirale. La force du ressort moteur fait ensuite tourner les roues de l'horloge pendant son déroulement, jusqu'à ce que le prochain remontage soit nécessaire.

Ressort-timbre : Lames de ressort enroulée autour du mouvement permettant de fortement réduire l’épaisseur des montres possédant une sonnerie. De plus le son émis est plus discret ainsi que plus harmonieux.

Rotor : Voir masse oscillante.

Rubis : Rubis synthétiques utilisés dans un mouvement de montre. Certains rubis sont utilisés comme roulements pour réduire les frottements.

 

 S

Savonnette : Une montre à gousset savonnette, ou Full-Hunter en anglais, comporte un clapet souvent gravé avec des initiales ou une image affichée dessus. Elles peuvent devenir un véritable casse-tête car le couvercle doit être ouvert chaque fois que l'on veut vérifier l'heure et c'est pourquoi la montre à gousset demi-savonnette a été inventée.

Seconde : La seconde est la principale unité de temps, qui est le 1/86000e d'un jour solaire, c'est-à-dire le temps de rotation de la Terre autour de son propre axe. Avec l'avènement des horloges atomiques après la Seconde Guerre mondiale, il a été établi que la Terre tourne avec infiniment peu d'irrégularité. Il a donc été décidé de rétablir la norme pour la mesure de la seconde. Cela a été fait lors de la 13e Conférence générale de la Mer et des Poids en 1967.

Spirale : Une spirale est un mince ressort en spirale dont l'extrémité intérieure est fixée sur l'axe du balancier et l'extrémité extérieure sur le bloc. Le nombre d'enroulements de la spirale d'équilibre est généralement de 11 ou 13.

Spirale Breguet : Une spirale dont les extrémités intérieure et extérieure sont courbées de sorte que la période d'oscillation du système balance-hélix ne dépend pas de l'amplitude des oscillations (isochronisme du système). L'invention est d'Abraham-Louis Breguet.

Squelette : Une montre qui possède un fond transparent, à travers lesquels on peut voir le mécanisme. Aussi appelé Skeleton.

 

 T
Tourbillon : Le tourbillon, également appelé cage tournante, est un dispositif spécial initialement développé en 1795 par Abraham Louis Breguet, qui l'a lui-même breveté en 1801, dans le but essentiel de réduire les erreurs de fonctionnement dues à des déséquilibres de la balance. Il s'agit d'une structure mobile contenant les éléments de l'échappement. Cette structure effectue son propre mouvement de rotation à l'intérieur du mouvement de la montre.

 

 V

Verre acrylique : Le poly(méthacrylate de méthyle) (souvent abrégé en PMMA) est un thermoplastique transparent, souvent utilisé comme une alternative légère ou résistante au verre. Bien qu'il ne soit pas techniquement un type de verre, cette substance est souvent appelée verre acrylique. Ce matériau a été développé en 1928 dans différents laboratoires par de nombreux chimistes tels que William Chalmers, Otto Röhm et Walter Bauer et a été mis sur le marché pour la première fois en 1933 par la société Rohm and Haas, sous la marque Plexiglas.