Les montres à gousset autour de Napoléon Bonaparte

Personnages célèbres -

Les montres à gousset autour de Napoléon Bonaparte

Par L'Horloger

Dans ce spécial Personnages célèbres, nous allons parler de Napoléon Bonaparte ainsi que de son entourage !

Si vous tombez sur cet article c’est probablement parce que vous voulez en savoir plus le Petit Caporal ou sur son entourage, sur les montres qui entourent Bonaparte ou tout simplement pour en savoir plus sur l'histoire.

La Montre à Gousset est une boutique spécialisée dans la montre à gousset et nos experts attitrés ont spécialement rédigé cet article pour tous les passionné.e.s du monde des montres de poche.

Dans cet article vous allez, évidemment découvrir la montre de Napoléon mais également celle de sa sœur Caroline Bonaparte, de son frère Jérôme Bonaparte et de la première épouse de Napoléon, Joséphine de Beauharnais et ainsi que celle de Vincenzo Vantini, René-Nicolas Dufriche Desgenettes et Jean Victor Marie Moreau.

Découvrons ceci sans plus attendre :

Qui était Napoléon Bonaparte

Qui était Napoléon Bonaparte

 

Napoléon Bonaparte (1769-1821), également connu sous le nom de Napoléon Ier, était un chef militaire et empereur français qui a conquis une grande partie de l'Europe au début du XIXe siècle. Né sur l'île de Corse, Napoléon a rapidement gravi les échelons militaires pendant la Révolution française (1789-1799). Après avoir pris le pouvoir politique en France lors d'un coup d'État en 1799, il se couronna empereur en 1804. Habile, ambitieux et habile stratège militaire, Napoléon a mené avec succès la guerre contre diverses coalitions de nations européennes et a étendu son empire. Cependant, après une désastreuse invasion française de la Russie en 1812, Napoléon abdique le trône deux ans plus tard et est exilé à l'île d'Elbe. En 1815, il revient brièvement au pouvoir dans sa campagne des Cent Jours. Après une défaite écrasante à la bataille de Waterloo, il abdique une nouvelle fois et s'exila sur l'île isolée de Sainte-Hélène, où il mourut à 51 ans.

Ne passez pas à côté du garde-temps à à l'effigie du petit Caporal.

Montre à gousset Napoleon Bonaparte

Montre à Gousset de Napoleon Bonaparte

Montre à gousset de Napoléon Bonaparte

 

La montre à gousset de Napoléon de Sainte-Hélène au musée Napoléonien de La Havane, à Cuba.

Lorsque Napoléon Bonaparte s'est exilé, les Britanniques lui ont fourni un médecin de la marine. Le Dr Barry Edward O'Meara était un Irlandais cultivé qui jouait aux échecs et parlait couramment l'italien, la langue maternelle de Napoléon. En peu de temps, lui et Napoléon devinrent rapidement amis. En 1818, les Britanniques, soupçonnant O'Meara de trahison, l’ont rappellé à Londres et l’ont renvoyé de la marine.

Les Britanniques proposèrent à Napoléon des médecins de remplacement, mais ont refusé de garantir la confidentialité entre le patient et le médecin. Napoléon, disant qu'il ne voulait pas que ses selles soient discutées au parlement britannique, déclinant ainsi leur offre.

Ainsi, en 1819, la mère de Napoléon envoya le médecin, d'origine corse, François Carlo Antommarchi à Sainte-Hélène. Dès le début, Antommarchi et Napoléon ont eu une relation houleuse. À plusieurs reprises, Napoléon a renvoyé le médecin, pour ensuite céder. L'empereur tombe alors malade et Antommarchi est le seul médecin de Sainte-Hélène qui protège sa vie privée. Lorsque Napoléon mourut le 5 mai 1821, Antommarchi effectua l'autopsie de l'Empereur sous les yeux attentifs des médecins britanniques.

Le testament officiel de Napoléon ne mentionne pas le Dr Antommarchi. Dans ce document, nous pouvons lire ceci : « Mes deux montres, avec la chaîne des cheveux de l'impératrice, et une chaîne de mes cheveux pour l'autre montre. Marchand la fera faire à Paris. ». Louis-Joseph-Narcisse Marchand, le valet de Napoléon et exécuteur testamentaire, devait les donner, avec d'autres objets personnels, au fils de Napoléon.

Mais lorsque Marchand a inventorié les biens de Napoléon après la mort de l'empereur, il n'a répertorié qu'une seule montre. Napoléon a-t-il donné à Antommarchi, avant sa mort, la montre de poche en or ? Ou Marchand a-t-il pris sur lui de la donner au médecin ? Ou bien est-ce Antommarchi qui s’est servi lui-même. Aucune mention n’a été trouvé à ce sujet.

Après la mort de Napoléon, la carrière d'Antommarchi l'a mené en Pologne, en Louisiane et au Mexique. En 1837, il arrive à Cuba où vivent quelques parents éloignés mais riches. En moins d'un an, il meurt de la fièvre jaune.

Cent vingt-deux ans plus tard. En 1959, les héritiers cubains d'Antommarchi offrent au commandant Raúl Castro la montre de poche de Napoléon comme cadeau de mariage. Après la mort de sa femme en 2007, Raúl Castro a fait don de la montre au Museo Napoleónico.

La montre est de Boussot de Villeneuve, son fabricant, n'existe plus. Mais Napoléon était habitué d’un autre horloger, toujours d’actualité et toujours aussi célèbre qui n’est autre que Breguet.

Montres de poche de la famille de Napoléon Ier

Montre à Gousset Caroline Bonaparte

 

Montre de gauche 

La montre de poche de Caroline Bonaparte est de type cadran ouvert, un boitier en or, remontage à clef, chiffres romains, aiguilles acier bleuies breguet, cadrans auxiliaires à droite pour les secondes, avec cercle intérieur pour les jours de la semaine et à gauche pour la date du mois, avec cercle intérieur pour le mois de l'année, le jour, une petite ouverte entre les aiguilles pour l'indication de l'année, emplacement au-dessus pour le thermomètre, signées Breguet et Fils, numérotées 1806.

La Breguet n° 1806 est acheté par la princesse Murat, plus connue sous le nom de Caroline Bonaparte. Caroline Bonaparte est née le 25 mars 1782, sœur cadette de Napoléon Ier. En 1800, Caroline épouse Joachim Murat, un chef de cavalerie de confiance et respecté sous Napoléon. En 1814, la montre actuelle, n° 1806, était en possession d'Auguste Charles Joseph le Comte de Flahault (1785-1870).  Auguste-Charles-Joseph s'engage dans la cavalerie en 1800 et est nommé aide de camp de Joachim Murat. Étant donné la relation étroite de Charles-Joseph avec les Murat, il semble probable que la montre actuelle ait été achetée comme cadeau pour lui par Caroline. En outre, Caroline est devenue l'amante du comte Flahault en 1804 et, compte tenu du fait que la montre possède une cuvette intérieure dissimulée qui, à une époque, contenait un portrait miniature, il est intéressant de spéculer que c'est peut-être le portrait de Caroline que la montre contenait.

La princesse, qui est l'une des clientes les plus enthousiastes de Breguet, a acheté une trentaine de montres à l'horloger, dont une des premières montres-bijoux conçues pour être portées au poignet.

La montre a été racheté en 1920 par Sir David Salomons (1851-1925) qui était obsédé par l'horlogerie, et en particulier par l'œuvre d'Abraham Louis Breguet, dont il a écrit : "Porter une belle montre Breguet, c'est sentir que l'on a dans sa poche le cerveau d'un génie". Au cours de sa vie, il a constitué la plus grande collection d'horloges et de montres Breguet jamais réunie, qui comprend de nombreuses œuvres célèbres de Breguet, comme la montre N° 92 pour le Duc de Praslin, dont il a fait don au musée des Arts et Métiers de Paris en 1924, c'est la deuxième montre la plus compliquée jamais fabriquée par Breguet. Elle est cependant beaucoup moins connue que la montre la plus compliquée que Salomons ait jamais possédé, ou que Breguet ait jamais fabriquée, qui est bien sûr la Breguet n° 160, mieux connue sous le nom de grande complication "Marie-Antoinette".

Cliquez sur la bannière pour en savoir plus sur la montre à gousset de Marie-Antoinette.

montre à gousset Marie-Antoinette

La collection Salomons a fini par trouver sa place dans un musée : le L. A. Mayer Museum For Islamic Art, à Jérusalem. Le musée a été fondé par sa fille Vera.

La montre, estimée à 250 000-400 000 $ devait être vendue aux enchères par Sotheby’s à Londres le 28 octobre 2020 mais celle-ci est reportée au mois de novembre car le musée a décidé de repenser la cession d'une partie de sa collection suite aux critiques des autorités archéologiques et culturelles internationales et israéliennes. Nous sommes au mois de décembre et la vente n'a toujours pas eu lieu et aucune information ne circule à ce sujet.

Montre à Gousset Jerome bonaparte

 

La montre à tact, Breguet N° 615, d’un diamètre de 52mm, a été vendu par Breguet le 14 décembre 1809 à Jérôme Bonaparte, frère cadet de Napoléon, et roi de Westphalie entre 1807 et 1813, afin d’être offerte à une de ses connaissances féminines. L’heure peut être lu de façon classique en ouvrant le couvercle et en regardant les aiguilles pointant les chiffres romains sur le cadran mais elle peut être également lu de façon discrète sans devoir la sortir de votre poche, en touchant l’aiguille placé sur le boitier.

L’aiguille sertie de diamant indique l’heure en pointant vers les 12 diamants entourant la montre et indique les demi-heures en pointant vers les perles.

La montre à tact a été inventée par Abraham Louis Breguet à la fin des années 1790 et commercialisée en 1799, à une époque où il était inconvenant de lire l'heure en public. Le système de la montre à tact permettait de donner l'heure avec tact dans une société polie, sans sortir la montre de sa poche.

Ces montres étaient également appelées "montre pour aveugle" et étaient destinées à être portées sur une chaîne autour du cou.

Une deuxième montre à gousset ayant appartenu à Jérôme Bonaparte, estimée entre 10 000 et 15 000 euros a été vendue pour 9000€ en juin 2015 par Greenwich Auction.

Une montre de poche en or datant de 1800 environ.  Inscrite "Jérôme Napoléon - Roi des Deux Siciles - 1807", portant alors le monogramme Napoléon "N". Aurait été offerte en cadeau de mariage à Jérôme, en 1807, à l'occasion du mariage de son mariage, le 22 août 1807, avec la princesse Catharine Frédérique de Wurtemberg.

Montre à Gousset Joséphine de Beauharnais

 

Une montre de poche n° 611, signée Breguet, ayant appartenu à l'impératrice Joséphine de Beauharnais, épouse du souverain français du XIXe siècle, Napoléon Bonaparte, a été vendue à Genève pour 914 000 d'euros (1.5 million francs suisse) en novembre 2007.

Plus de sept fois son estimation, la maison de vente aux enchères l’ayant estimé à 200.000 francs suisses. La montre, fabriquée en 1800 en or 18 carat et émail et sertie de diamants, est passée sous le marteau de la maison de vente aux enchères de Christie's. Cependant, l'identité de l'acheteur est un mystère. La montre est un exemple du style montre à tact, vu précédemment. Apparemment, Joséphine a commandé la montre en 1799 pour 3 000 francs. Les diamants ont été ajoutés en 1804, peu après que Napoléon ait été couronné empereur de France, et un motif de couronne a été ajouté pour refléter le nouveau statut impérial de Joséphine.

Elle a ensuite donné la montre à sa fille Hortense de Beauharnais, qui a épousé le frère de Napoléon, Joseph Bonaparte, en 1802. Hortense est devenue reine de Hollande lorsque Napoléon a fait de son frère le roi en 1806, et la montre a alors été gravée d'un "H" majuscule.

Selon les archives de l'atelier Breguet, le 6 novembre 1835, elle est restituée à Breguet pour réparation par la duchesse de Raguse au nom de la duchesse de Saint-Leu, nouveau titre d'Hortense en vertu du traité de Fontainebleau (1815). La montre est restée chez Breguet jusqu'au 23 avril 1836. La montre est de nouveau apportée à Breguet le 23 août 1837 et retournée réparée un mois plus tard. Hortense, alors exilée en Suisse, ne l'a cependant jamais reçue car elle est morte d'un cancer deux semaines plus tard.

Horlogeries de l'Entourage du petit Caporal

Montre à gousset de Vincenzo Vantini

 

Cette montre est un cadeau de Napoléon, offerte quelques heures avant son départ, le jour de son départ de l'île d'Elbe, le 26 Février 1815. Le destinataire, Vincenzo Vantini, membre de la noblesse d'Elbe, avait été l'un des chambellans de Napoléon pendant les dix mois de son règne sur l'île. La montre lui a été offerte en récompense des services rendus.

Montre à gousset de René-Nicolas Dufriche Desgenettes

 

Montre de poche offerte par Napoléon Bonaparte à son baron René-Nicolas Dufriche Desgenettes. Desgenettes était responsable de la direction du département de médecine de l'armée française pendant l'ère napoléonienne, et était très estimé par le petit Caporal, qui lui a donné le titre de baron de l'empire français en 1810. Cependant, les deux hommes étaient souvent à couteaux tirés, notamment après que Desgenettes ait refusé d'euthanasier les soldats infectés par la peste bubonique lors du siège de Jaffa en 1799.

La montre est en argent et vermeil contient une clé remontage. Le couvercle est gravé d'un aigle tenant une branche dans son bec, entouré de gravures détaillées sur boitier arrière en argent. Cadran en émail avec chiffres arabes, et couvercle du mécanisme en or sur lequel est gravée la mention "Jn Javel a Geneve / L'Empereur au docteur baron des Genets 1812". Mesure environ 58mm de diamètre et pèse 108 grammes. Ébréchure à 8 heures et légères rayures et ternissures à l'intérieur de la montre mais reste en très bon état.

Desgenettes est décédé en 1837 et la montre est restée une propriété de sa famille. Entre 1895 et 1920, le prince Louis II de Monaco a collectionné des objets célèbres ayant un lien avec l'empereur Napoléon Ier, cette montre de poche en faisait partie. La montre a appartenu à la famille royale de Monaco jusqu'en 2014, date à laquelle elle a été vendue, avec d'autres objets de collection, pour financer la restauration du Palais Princier de Monaco.

 La montre a été mise en vente aux enchères en Septembre 2015 par Nate D. Sanders avec un prix d’ouverture de 22 500 $ mais n’a pas trouvé d’acquéreur.

Montre à gousset de Jean Victor Marie Moreau

 

La montre de poche Breguet 217 appartenait auparavant à un général qui a aidé Napoléon à prendre le pouvoir et a donc suscité beaucoup d'intérêt. La Breguet n° 217, un garde-temps exceptionnel et historiquement important, probablement unique, en or 18 carats, 55mm de diamètre, calendrier des jours et des mois et indication de la réserve de marche. Signé Breguet et Fils. Cette horlogerie a été achetée à l'origine en 1800 par Jean Victor Marie Moreau. Moreau était un général de Napoléon, mais il changea d'allégeance, devenant finalement son rival. Il fut donc exilé en Amérique, ne revenant en Europe que pour aider à lutter contre le leader français.

Après la mort de Moreau en 1813, Abraham-Louis Breguet a racheté la montre et lui a apporté quelques améliorations, avant de la revendre à Charles-Louis Havas, le célèbre écrivain français et fondateur de l'Agence France-Presse (AFP).

Considérée comme l'une des montres Breguet les plus rares et les plus compliquées jamais fabriquées, la n° 217 n'était comparable qu'à la légendaire montre à complications "Marie-Antoinette", dont la fabrication a duré 45 ans et qui se trouve actuellement à l'Institut Mayer d'art islamique de Jérusalem, pour une valeur estimée à 30 millions de dollars.

Après être passée par d'importantes collections privées européennes, dont celle du collectionneur portugais Antonio Medeiros, qui l'a acquise chez Sotheby's en 1963 pour un prix alors sensationnel de 8 500 livres sterling, la n° 217 a été mise en vente à Genève pour la première fois depuis plus de 50 ans.

Evaluée entre 618 025 et 1 236 051 dollars, la montre a dépassé son estimation pour se vendre à 3 333 268 dollars aux enchères de christie’s « Geneva’s Luxury Sales » de mai 2016.

Découvrez la montre à gousset Napoléon au style Empire.

 

Nous espérons que cet article vous a plu et que vous avez pu en apprendre un peu plus sur les montres de l'entourage du petit Caporal.
N'hésitez pas à commenter.

La Montre à Gousset : Une montre à votre goût !

Laissez un commentaire

N'hésitez surtout pas à commenter, votre avis nous intéresse ! 🧐

Articles associés

La Montre à Gousset d'Al Capone<br><br>
La Montre à Gousset d'Al Capone

Dans ce spécial Personnages célèbres, nous allons parler d'Al Capone ! Si vous tombez sur cet article c’est probablem...
PLUS
Les aiguilles d'une montre<br><br>
Les aiguilles d'une montre

Les aiguilles d'une montre analogique ont la fonction la plus importante : elles indiquent l'heure. Et pourtant, d'un...
PLUS
Actualisez votre collection de montres à gousset
Actualisez votre collection de montres à gousset
Les montres sont sans aucun doute l'un des accessoires les plus polyvalents et les plus fonctionnels que l'on puisse ...
PLUS