La montre à gousset de Thomas Jefferson<br><br>

Personnages célèbres -

La montre à gousset de Thomas Jefferson

Par L'Horloger

Dans ce spécial Personnages célèbres, nous allons parler de Thomas Jefferson !

Si vous tombez sur cet article c’est probablement parce que vous voulez en savoir plus sur Thomas Jefferson, les présidents des États-Unis ou tout simplement pour en savoir plus sur les montres.
La Montre à Gousset est une boutique spécialisée dans la montre à gousset et nos experts attitrés ont spécialement rédigé cet article pour tous les passionné.e.s du monde des montres de poche.

Dans cet article vous allez brièvement découvrir qui était Thomas Jefferson pour ensuite en apprendre plus la montres qu'il a possédé, à qui il l'a offerte et vous verrez ce en quoi sa clé de remontage est spéciale.

Sans plus attendre :

QUI ÉTAIT THOMAS JEFFERSON

Thomas Jefferson | Wikipedia

Thomas Jefferson (né le 13 avril 1743 à Shadwell (colonie de Virginie) et mort le 4 juillet 1826 à Monticello (Virginie)) est un Père fondateur des États-Unis qui a rédigé la Déclaration d'indépendance (1776) et le troisième président des États-Unis (1801-1809).

Jefferson a été une figure de proue des débuts de l'Amérique. Pendant la guerre d'indépendance américaine (1775-1783), Jefferson a siégé à la législature de Virginie et au Congrès continental et a été gouverneur de Virginie. Il a ensuite été ministre américain en France, le premier secrétaire d'État de la nation (1790-1793) et le deuxième vice-président sous John Adams (1797-1801).

En tant que troisième président des États-Unis, Jefferson a stabilisé l'économie américaine et a vaincu les pirates d'Afrique du Nord pendant la guerre de Barbarie. C'est à lui que l'on doit d'avoir doublé la taille des États-Unis en négociant avec succès l'achat de la Louisiane à la France pour 60 millions de francs, ce qui a permis à Napoléon Bonaparte de financer en partie ses campagnes militaires.

Bien que Jefferson ait promu la liberté individuelle, il était également propriétaire d'esclaves. Après avoir quitté ses fonctions, il se retira dans sa plantation de Virginie, Monticello, et participa à la fondation de l'université de Virginie.

Si vous avez une passion pour l'Amérique, nous vous proposons cette collection de montres à gousset autour de l'Amérique :

Collection Montres à Gousset Amérique

La montre de poches de Thomas Jefferson

 

Jefferson, le 3e président des Etats-Unis était également connu pour avoir un intérêt particulier pour les montres, et considérait les petites montres personnelles comme idéales pour se souvenir des êtres chers. Il offrait fréquemment des montres en gage de son estime à ses amis et aux membres de sa famille.
Jefferson avait l'intention que chacun de ses petits-enfants hérite d'une montre à gousset or, ce qui indique bien qu'il considérait ces garde-temps personnels comme idéaux pour se souvenir des êtres chers.
Par exemple, lorsque chacune de ses petites-filles grandissait et atteignait l'âge de douze ans, Jefferson estimait qu'elles avaient atteint le statut de jeune femme.
La tradition voulait qu'il offre pour leur anniversaire une servante personnelle, qu'elle devait former ainsi qu'une montre de poche en or. Jefferson a choisi chacune de ces montres avec soin pour qu'elles correspondent à la personnalité de l'enfant.
Un certain nombre de ces montres ont été conservées, et plusieurs sont exposées à Monticello.

Il possédait une montre de poche en or fabriquée par Daniel Vaucher. Daniel Vaucher était un horloger parisien qui fabriquait des pièces d'horlogerie extrêmement fines.

On pense que Jefferson a acquis cette montre lors d'un voyage dans la ville française. Il a ensuite offert cette montre en cadeau à James Monroe, le 5e président.

La montre est dépourvue de son verre mais est toujours en bon état.

La montre de poche Vaucher fait partie de la collection du musée James Monroe à Fredericksburg, en Virginie. Vous pouvez voir cette montre démontée et examinée dans la vidéo juste en dessous.

 

En plus de la Vaucher, Monroe possédait une montre de poche Gabriel en or. Cette montre est dotée d'un boîtier richement décoré, avec des aiguilles des heures et des minutes assorties au boîtier richement gravé.

Il a acheté de nombreuses horlogeries à des marchands en Amérique, en Angleterre et en France, dont beaucoup ont été fabriquées sur commande.
C'est d'ailleurs à Paris que Jefferson avait les faveurs de l'horloger Louis Chantrot, qu'il décrivait comme "le meilleure et la plus fidèle main de Paris" et, comme l'indiquent les livres de comptes de Jefferson, il lui a acheté plusieurs montres, dont une montre en or et une clé le 1er juin 1786

La clé de remontage de Thomas Jefferson

 

Conçu comme un memento mori, ce souvenir est une clé de montre en or gravée contenant une mèche de cheveux tressée de l'épouse de Jefferson, Martha Wayles Jefferson, décédée à l'âge de 33 ans. Grand collectionneur de montres, Jefferson a probablement commandé cette clé de montre pour se souvenir de sa jeune épouse dans les années qui ont suivi sa mort.

Le recto de la clé est magnifiquement gravé du nom et des dates de naissance et de décès de Martha Jefferson "Martha W. Jefferson née le 19 octobre 1748, décédée le 6 septembre 1782", et le verso comporte un boîtier transparent à travers lequel la mèche de cheveux tressée est visible. Fabriquée en Angleterre ou en France, cette clé de montre a pu être acquise à l'étranger, lorsque Jefferson était commissaire et ministre à Paris de 1784 à 1789, ou auprès de détaillants américains qui importaient des montres européennes.

La clé de la montre a fait l'objet d'un examen indépendant et une analyse scientifique a révélé que la mèche tressée correspondait bien à Martha Jefferson. Elle est mise en vente par Mme Jane Bortman Larus, fille du célèbre collectionneur d'objets américains Mark Bortman. M. Bortman a offert la clé de montre à sa fille Jane comme cadeau de fin d'études.

La clé a été mise aux enchères lors de la vente Important American Furniture, Folk Art, Silver & Chinese Export de Christie's sous le lot 256 qui s’est déroulé du 21 au 25 janvier 2010 au Rockefeller Plaza à New York. Elle a été estimée entre 40 000 et 80 000 dollars mais nous n’avons malheureusement trouvé aucune trace de la vente.

Clef de montre gousset

 

Les montres de poche fonctionnant avec des ressorts, il était important de les remonter soigneusement pour qu'elles continuent à donner l'heure. La montre de poche sans clé n'a été inventée que dans les années 1840. Les montres étaient alors remontées à l'aide de petites clés de montre. Vous remarquerez que de nombreuses montres datant d'avant 1850 ont de petits trous dans le cadran avec une goupille à l'intérieur. C'est là que la clé de montre était insérée pour remonter la montre. Les montres de poche doivent être remontées quotidiennement pour continuer à fonctionner correctement, il est donc logique de garder votre clé à portée de main sur votre chaîne de montre, juste au cas où vous remarqueriez que votre montre s'épuise !

 

Pour en savoir plus sur les présidents américains, découvrez également la montre à gousset du 1er président des Etats-Unis ou celle d'Abraham Lincoln.

Nous espérons que ce court article vous a plu et que vous avez pu en apprendre un peu plus sur la montres de poche et la clé de Thomas Jefferson. N'hésitez pas à commenter.

 

La Montre à Gousset : Une montre à votre goût !

Laissez un commentaire

N'hésitez surtout pas à commenter, votre avis nous intéresse ! 🧐

Articles associés

Les montres à gousset de George Washington <br><br>
Les montres à gousset de George Washington

Dans ce spécial Personnages célèbres, nous allons parler de George Washington ! Si vous tombez sur cet article c’est ...
PLUS
La montre à gousset de Gustave Eiffel<br><br>
La montre à gousset de Gustave Eiffel

Dans ce spécial Personnages célèbres, nous allons parler de Gustave Eiffel ! Si vous tombez sur cet article c’est pro...
PLUS
La montre à gousset Maçonnique de Warren G. Harding
La montre à gousset Maçonnique de Warren G. Harding
Dans ce spécial Personnages célèbres, nous allons parler de Warren G. Harding ! Si vous tombez sur cet article c’est ...
PLUS